Nous entendons souvent parler de “leader”, “leadership” avec des définitions différentes du mot. Qu’en est il ?
Dans le dictionnaire Larousse, le mot “leader”, traduit de l’anglais, “chef” définit “celui qui occupe la première place, un rôle de premier plan dans un domaine”. Une personne qui a du “leadership” en entreprise, occupe donc la première place et conduit les autres vers l’atteinte de l’objectif.
Au regard de l’évolution constatée dans les entreprises, nous pensons que cette définition est réductrice et ne reflète plus la réalité de la relation managériale. Qu’est ce qu’un leader en entreprise ? Si le leader est généralement celui qui conduit l’équipe, celui qui donne le cap, c’est aussi celui qui se met au service d’un collectif, d’un projet. En 2019, les collaborateurs veulent avoir de l’autonomie et s’impliquent dans ce qui a du sens pour eux. Il n’est plus question d’être “suiveur” d’un chef. Le leader est celui qui sait fédérer un collectif autour d’une vision et de valeurs fortes.
L’entreprise et les collaborateurs attendent d’un leader qu’il soit aussi à l’écoute de leurs préoccupations.
Nous vivons un paradoxe entre une accélération avec le digital et l’intelligence artificielle et de nouveaux besoins d’équilibres de vie entre le travail et les loisirs, le développement personnel.
Le Monde du XXIe siècle met en lumière la difficulté de la prise de décision dans un environnement complexe et incertain. Les projets, les priorités et stratégies changent rapidement afin de tenter de s’adapter à la volatilité des situations. La visibilité se réduit et au-delà du court terme, règnent l’incertitude et l’inconnu.

Les collaborateurs aspirent à donner du sens à leur vie, non plus seulement avoir un travail, une reconnaissance professionnelle, sociale.
Dans cette même période, des fragilités apparaissent avec le stress (2e cause de maladie reconnue par l’OMS) et des manifestations sous différentes formes de déséquilibres au travail (Burn out, Bore out, Bore more…).
Comment se préparer pour 2025 ? Le leader est celui qui est à l’écoute de ses émotions et de celles de ses collaborateurs. Les leaders de demain devront être flexibles, empathiques et visionnaires.

Toutes les deux Coach Professionnelles, nous voyons dans nos accompagnements au sein des entreprises, que les managers et les leaders d’aujourd’hui ne sont pas vraiment prêts à la transition à venir et n’ont pas totalement pris conscience des qualités requises. Un parcours innovant de Forma(c)tion Leader 2025, ou comment se préparer à devenir le leader de 2025.
Retrouvez notre programme et les dates sur notre site www.leader-2025.com.

Nathalie Maldjian & Manuela Marquis